Comment réussir l’organisation d’un team building ?

Dans les années 80, un nouveau concept était né dans le monde entrepreneurial. Appelé Team building, ce concept avait pour but de renforcer les liens entre les employés d’une même entreprise. À travers l’organisation d’un certain nombre d’activités aussi bien ludiques qu’instructif, le team building permettait de métamorphoser l’ambiance au sein de l’entreprise, la rendant plus conviviale. Si aujourd’hui le concept et ses objectifs ont été préservés, ses activités ont également évolué et s’adaptent aux nouvelles tendances. Découvrez comment bien organiser son team building et quelques idées d’activités.

A lire en complément : Solution sms pour communiquer avec vos clients : une nouvelle stratégie marketing

Comment organiser son team building ?

Avant d’identifier les types d’activités à faire pendant le team building, il est crucial de penser à son organisation. Les détails de la planification, la restauration, les invités ou encore la sélection d’un team building véhicule prestige pour les voitures qui seront utilisées durant l’événement sont des préparatifs capitaux. Pour donc réussir une bonne organisation, il est important de hiérarchiser les étapes.

Lire également : Contrat de prestation freelance : astuces et conseils pour s'assurer sécurité et clarté

La première étape consiste à mettre en place une équipe de planification qui élaborera un plan d’organisation et le calendrier suivant lequel l’événement se déroulera. Pour cela, il est important de commencer à travailler au moins trois mois à l’avance. À la suite de cette première étape, l’équipe d’organisation doit définir les objectifs de l’événement. Deux objectifs majeurs peuvent motiver la mise en place d’un séminaire d’entreprise : consolider les liens existants entre les employés et les récompenser pour leur investissement ou créer des liens sociaux qui étaient inexistants et transformer l’ambiance au sein de la société en une ambiance plus positive.

Ces deux objectifs majeurs détermineront le sens que prendra votre organisation. Un séminaire organisé pour renforcer les liens n’aura pas le même contenu qu’un séminaire organisé pour créer des liens.

L’élaboration du budget, le choix du lieu de l’événement, sa thématique, la logistique et le chronogramme de l’événement sont les autres étapes de l’organisation. Toutefois, l’une des phases les plus importantes de l’organisation consiste à en définir les activités.

Quelles activités programmer lors d’un team building ?

Une grande diversité d’activités, des plus classiques aux plus tendances s’offrent à vous pour l’organisation de votre team building. Parmi les activités les plus populaires se trouvent le rallye team building. C’est une activité qui se rapproche du rallye en tant qu’activité sportive. Cependant, elle s’en différencie par son caractère aventureux. Le rallye team building se fait en plusieurs groupes de personnes.

L’objectif est d’aller à la découverte d’un nouvel endroit ou d’une zone touristique. Chaque groupe de personnes possède une voiture et est équipé de carte géographique ou de GPS. La première équipe a franchi la ligne d’arrivée suivant l’itinéraire défini est l’équipe gagnante. Vous pourrez également organiser d’autres types d’activités comme des challenges, des quiz, des challenges de danse ou de musique.

Vous pourriez également faire une séance collective de Yoga, des séances de massage. Tout cela participe au bien-être du groupe d’employés. Des challenges de jeux vidéo sont également de parfaites idées pour créer de complicités amicales entre les employés.

Comment mesurer l’efficacité d’un team building ?

Le team building est une stratégie de management très prisée ces dernières années. Elle permet de favoriser la cohésion entre les membres d’une équipe, de renforcer la communication et la collaboration dans un environnement différent du quotidien professionnel. Mais comment mesurer son efficacité ?

Pensez à bien définir des objectifs clairs et précis avant le début du team building. Ces objectifs doivent être en adéquation avec les besoins et les attentes des participants ainsi qu’avec ceux de l’entreprise. Un questionnaire préalable peut être distribué aux membres afin d’établir leurs points forts, leurs faiblesses et leurs besoins.

Il faut aussi prévoir des indicateurs quantitatifs et qualitatifs pour mesurer l’efficacité du team building. Les données chiffrées telles que le taux de participation ou encore le nombre d’idées proposées peuvent aider à évaluer l’impact sur la productivité ou encore sur la qualité du travail en équipe après l’événement.

Les retours qualitatifs sont aussi indispensables pour mesurer si les participants ont atteint les objectifs fixés lors du team building : est-ce que leur motivation a augmenté ? Se sentent-ils plus investis dans leur travail ? Ont-ils gagné en confiance ?

Après le team-building, il est crucial d’avoir une réunion bilan qui permettra aux participants comme à l’entreprise organisatrice de se poser la question suivante : ce moment convivial a-t-il été utile ? Plusieurs améliorations sont-elles envisageables ?

Pour réussir votre team-building, il reste impératif de réfléchir aux outils qui vont vous permettre de savoir si cette journée a apporté un plus à votre entreprise. Les enquêtes de satisfaction sont souvent utilisées pour connaître l’avis des participants sur la qualité de l’événement et obtenir des retours utiles pour planifier les prochains team building.

Les erreurs à éviter lors de l’organisation d’un team building

Organiser un team building est une tâche qui peut s’avérer compliquée et stressante pour les responsables de l’entreprise. Il y a plusieurs erreurs à éviter lors de la planification d’un tel événement.

La première erreur réside dans le choix du lieu. Il faut bien sélectionner un endroit adapté aux activités prévues, mais aussi en fonction des besoins des participants. Un mauvais choix pourrait impacter négativement l’ambiance générale et la motivation des collaborateurs.

Il ne faut pas non plus sous-estimer le temps nécessaire pour organiser un team building. Effectivement, il faut prendre en compte tous les détails dès le début du projet afin d’éviter tout risque d’improvisation ou d’erreur technique lors du jour J.

L’autre erreur fréquente consiste à négliger les consignations particulières relatives aux activités proposées. Chaque participant doit être informé avant toute activité sur ce qu’il va faire, comment il va le faire et quelles sont les règles à respecter durant cette séance collective. Si ces consignes ne sont pas claires, cela peut entraîner des tensions au sein même de l’équipe concernée.

Il ne faut pas oublier que si le cadre professionnel constitue souvent un environnement sérieux et concentré, les activités proposées lors d’un team building se doivent d’être ludiques et divertissantes. Cela permettra de renforcer la cohésion de groupe et d’améliorer la communication entre les participants.

ARTICLES LIÉS