Quelles sont les différentes aides sociales pour recevoir un financement pour l’innovation ?

Quelles sont les différentes aides sociales pour recevoir un financement pour l’innovation ?

Face à un marché mondial très demandeur, développer continuellement de nouveaux produits et services est presque devenu une nécessité. Cependant, en l’absence de capital, les chances d’aboutissement de votre projet sont minces. Si vous résidez en France et que vous êtes porteur d’une initiative innovante, il est important de connaître les options s’offrant à vous. Quelles sont donc les aides sociales pour recevoir un financement pour l’innovation ? Pour le savoir, lisez cet extrait.

Quelles sont les opportunités de financement disponibles pour l’innovation ?

 Si vous disposez d’un projet original, faire financer l’innovation avec le crédit d’impôt de recherche est l’une des premières dispositions à prendre. Celui-ci vous permet de subventionner les activités entrant dans le cadre de votre initiative au moyen de déductions fiscales. Toute recherche ayant trait au secteur de l’industrie, de l’agriculture ou encore de l’artisanat est éligible à ce crédit. Toutefois, il est important de déclarer minutieusement le temps consacré à votre projet pour en bénéficier.

A lire également : La marge sur coût variable : comment l'optimiser ?

Les subventions BPI France peuvent également vous permettre de concrétiser votre innovation. À cette occasion, la structure met à la disposition des porteurs de projet, accompagnement, conseils et financement. Si vous recourez aux services de la BPI, plusieurs possibilités s’offrent à vous. Ainsi, vous pouvez obtenir une subvention French Tech ou une aide diagnostic innovation. Notez cependant que ces différentes aides sont soumises à des critères bien définis.

Par ailleurs, vous pouvez également bénéficier de financements bancaires dans le cadre de votre projet innovant. Mais, il faut avoir obtenu au préalable des prêts d’honneur ou des subventions financières de la BPI France. Une fois l’une ou l’autre de ces conditions remplies, votre banque peut facilement vous accorder un prêt allant de 3 à 5 ans.

A voir aussi : Quelle entreprise sans diplôme ?

ARTICLES LIÉS